Home

Toute l’Allemagne se pose des questions sur le vol des organes du jeune Mike Mansholt, 17 ans, durant son séjour à Malte pendant l’été 2016. Le cerveau et les gros organes lui ont été volés. La presse allemande s’inquiète de ce cas alors qu’en Allemagne les vols d’organes sont une norme soutenue par le pouvoir politique et que pas une personne ne s’inquiète des dérives de la plastination qui recycle des corps entiers de personnes.

Une balade en vélo qui finit mal ? Selon la version officielle Mike Mansholt faisait du vélo à Malte l’été 2016 quand il a disparu et que son corps a été retrouvé au pied d’une montagne. Son corps a été envoyé en Allemagne auprès de sa famille qui a demandé à réalisé une autopsie sur les conditions de son décès. La surprise fut épouvantable quand les médecins légistes ont découvert l’absence des gros organes appartenant à Mike. La colonne vertébrale de son cadavre n’avait rien, ni son crâne, ni le reste de son corps, ni son vélo, après une chute vertigineuse. Les médecins légistes de Malte ont expliqué aux parents que le corps de leur fils aurait été mangé par des animaux sauvages. La famille et les médecins allemand ne voient pas des traces de morsures ou de griffes. La presse allemande et la famille ne savent pas qui a pris les organes du jeune homme. Est-ce-que Mike était encore vivant quand ses organes lui ont été retirés ? Pour quelles raisons les organes ont été pris ? Les questions restent sans réponse.

Advertisements