Home

Vendredi 2 juin 2017, le concert de rock «  Rock am Ring » à Coblence a dû fermer ses portes pour cause de menaces terroristes. Rammstein n’a pas pu réjouir le public venu en grand nombre. L’explosion d’une bombe dans le concert de Manchester le 23 mai dernier entraîne une psychose générale et justifiée. Mais cette fois l’organisateur du «  Rock am Ring » a de manière virulente dénoncer la politique de Merkel dans une conférence de presse. Cela suffit avec « ce n’est pas mon islam, it is not my shit », a quasi hurlé devant les journalistes l’organisateur du festival de rock de Coblence.

 

Pourquoi devons-nous payer ? Marek Lieberberg, l’organisateur de « Rock am Ring » a haussé le ton après l’annulation du concert et dénoncer la politique irresponsable et coupable de Merkel expliquant que les policiers, eux-mêmes, sont les premières victimes car ils n’ont pas le droit d’intervenir réellement et qu’ils manquent de sommeil. Marek Lieberberg dénonce le silence de la communauté musulmane après les attentats, dénonce le scandale, de l’affaire Amri, de celui qui a roulé dans la foule du marché de Noël en décembre dernier avec un camion. La police connaissait Amri et les services secrets allemands ont même accompagné Amri dans son voyage à Berlin.

Marek Lieberberg a déclaré dans sa conférence de presse tout haut ce que le peuple allemand pense tout bas.

Advertisements