Home

Avec l’élection de Trump à la présidence U.S les média de la « Lügenpresse » nous explique queTrump est un fasciste. Hier, c’était Poutine qui était traité de la sorte. En Allemagne, l’éditeur du Spiegel cultive cette ligne éditoriale contre Trump, la même ligne éditoriale qu’il avait appliqué contre Poutine. Le chef du Spiegel, qui publie une photo de Mussolini avec Trump pour stigmatiser Trump comme fasciste, représente cette classe qui ne vit pas avec le peuple. Pourtant l’Allemagne de Merkel a depuis longtemps sombré dans le nazisme ce qui est un étage inférieur au fascisme mais Jakob Augstein ne le voit pas ou pire ne veut pas le voir.

_mg_0626

Message du propriétaire du Spiegel. Jakob Augstein, le propriétaire du Spiegel, homme devenu riche en héritant de l’empire journalistique de son père, qui vit dans un immense loft au-dessus de Berlin, écrit sur son mur facebook, « nous avons à faire avec le fascisme. Le terme populisme de droite ne passe plus. N’utilisons plus ce mot. Il dédramatise la réalité. Nous assistons à la renaissance du fascisme. La haine envers l’étranger, l’humiliation de la femme, la peur en face les changements, le mépris du faible, la glorification des puissants-tout cela est du fascisme. Le fascisme donne à la colère des gens un but. Il les détourne du système de la propriété, de l’injustice de l’inégalité. Celui qui considère les proBrexit, Le Pen, l’AfD et leurs semblables que comme des populistes, efface les véritables marques de la révolution d’extrême droite. C’est ainsi que la politique est faite. Car le mot populisme permet l’emploi de «  de droite et de gauche ». Mais il n’y a pas de populisme méprisant les droits de l’homme à gauche ».

Allemagne nazie. L’AfD n’est pas au pouvoir et les menaces envers les citoyens émettant des critiques envers le pouvoir ne cessent pas. Ceux qui soutiennent l’AfD perdent leur emploi comme cet enseignant de chimie dans un lycée berlinois https://renaultolivier.wordpress.com/2016/11/05/enseignant-licencie-car-membre-du-afd/ De nombreux citoyens allemands n’osent pas participer aux manifestations de Pegida sous peine de subir des menaces ou de perdre leur emploi.

L’Allemagne continue d’avoir un fort de taux de pauvres mais continuent d’importer des populations de Syrie, d’Irak après les avoir trié dans des camps où le Jugendamt se charge de faire la sélection des personnes avec la Croix Rouge et Caritas. 77 645 enfants ont été retirés à des parents vivant en Allemagne en 2015 et 42 309 enfants dits réfugiés ont été importés de leur pays sur la même année. En 2014, 48 059 enfants ont été retirés par la police allemande et le Jugendamt à leur famille. Cela, Jakob Augstein, planté dans sa tour d’ivoire ne le dit pas dans son Spiegel !

La pauvreté étant si forte en Allemagne que les retraités et les malades ne peuvent pas avoir un enterrement décent. Les vieux et les malades sont recyclés pas une entreprise de recyclage de corps qui travaillent avec Caritas, les services sociaux ou comme les services à la personne. https://renaultolivier.wordpress.com/2016/02/02/le-soleil-vert-est-une-realite/

Là, non plus Jakob Augstein ne dénonce pas l’exploitation indigne des vieux et des malades qui sont des méthodes dignes des nazis !

Advertisements