Home

Le 3 octobre toute l’Allemagne célèbre les 26 ans de la réunification allemande. Cette année, c’est la ville de Dresde qui a été choisie pour être le centre des célébrations. Depuis 2014 Dresde est le centre des manifestations des patriotes allemands avec Pegida tous les lundis. Ce lundi 3 octobre cela sera le centre de la manifestation de l’Etat allemand ! Des patriotes allemands se sont, cependant, réunis pour hurler “Merkel doit partir”. La présence de nombreux blindés, de militaires, dans Dresde font monter la colère du peuple qui n’a pas été réellement convié à cette cérémonie réservée à l’élite.

les 17 points où les 16 Länder allemands sont représentés avec un lieu réservé aux merveilles de l’Allemagne

This slideshow requires JavaScript.

La carte des 16 Länders et de la tente (17) qui accueille les plus belles merveilles du pays

karte

L’Allemagne réunifiée montre sa tradition du peuple

hier-wird-gehaemmert-auf-der-handwerksmeile-auf-der-prager-1826115

Les mesures de sécurité sont immenses. Chars et blocs de béton assurent la sécurité. Du jamais vu depuis 26 ans de réunification allemande !

This slideshow requires JavaScript.

 

 

L’Etat oblige les visiteurs (750 000 visiteurs de prévus par l’Etat qui est l’organisateur) à signer un accord légal avant de rentrer dans la zone du village des 16 Länder, zone des festivités, qui est aussi déclarée zone sous contrôle totale de la police. Les visiteurs donnent leur accord pour être filmés, photographiés et enregistrés et que leurs images et voix peuvent être traitées et diffusées en public.

This slideshow requires JavaScript.

 

Ce lundi 3 octobre 2016 Pegida est interdit. Dresde est plongé dans les festivités de l’anniversaire de la réunification allemande depuis le 1 octobre. L’Etat allemand a tout organisé avec des spectacles mais Pegida n’a pas le droit de montrer le bout de son nez. Dans le centre de Dresde 750 000 personnes sont attendus pour voir les 17 points (tentes) où les 16 Länder allemands sont représentés avec un lieu réservé aux merveilles de l’Allemagne. L’Etat allemand a bien assuré la sécurité de Dresde. Même des chars ont été vus dans le centre de la ville le 1 octobre 2016.

 

 

La colère du peuple

 

Advertisements