Home

L’OTAN a entouré la Russie des pays baltes au Caucase, occupé l’Ukraine et a invité le président ukrainien Piotr Porochenko au sommet de l’OTAN à Varsovie en juillet 2016 sans que l’Ukraine soit un membre de l’OTAN. En réponse, l’armée chinoise, la plus grande armée du monde avec les armées du Venezuela, d’Iran, du Kazakhstan effectuent des exercices militaires avec la Russie. L’Iran a ouvert son sol à l’aviation russe.

Les tensions en Ukraine et en Syrie ne cessent de menacer la paix mondiale. La Turquie, toujours membre de l’OTAN, s’oriente vers la Russie après la tentative de putsch du 15 juillet 2016. L’équilibre face à la menace d’une Troisième Guerre mondiale est-il enfin de nouveau réalisé ?

Nous devons nous souvenir des accords passés de manière orale entre Gorbatchev et Washington après la chute du mur der Berlin où l’OTAN avait affirmé à la Russie ne pas vouloir dépasser la ligne Oder Neisse. L’agresseur est bien l’OTAN et pas la Russie.

Advertisements