Home

Manipulation ou pas le président autrichien est Alexander Van der Bellen (50,3%) du parti des Grünen. Norbert Hofer, FPÖ, avec 49,7%, est juste derrière. Le FPÖ ne considère pas la victoire du candidat des Grünen comme une grande victoire car le FPÖ a gagné de nombreux foyers dans le pays. L’Autriche est désormais un pays divisé et le nationalisme autrichien montre sa présence pour empêcher les dérives de la politique européenne.

Si il y a eu manipulation alors le parti FPÖ ne serait là que pour servir les intérêts de Berlin pour fermer momentanément la route des migrants en direction de l’Allemagne. Car l’importation de millions de migrants est un calcul de Berlin mis en place il y a plus de 10 ans. La manipulation n’est pas à exclure car les publications du ministère de l’Intérieur autrichien montrent une Autriche surtout acquise à la cause du FPÖ. Sans les votes par courriers le FPÖ aurait été le grand vainqueur.

Advertisements