Home

Dimanche 27 mars 2016 les patriotes belges ont marché sur la place de la Bourse. Devant eux se trouvaient des groupes défendant les migrants (ils sont payés par le pouvoir en place) et une société multiculturelle avec les slogans passéistes du 20ème siècle « nous sommes le monde » ; « nous sommes tous des enfants de migrants » « peace and love »…

Le peuple européen ne supporte plus de voir des groupes d’individus parler à leur place et déformer les faits en répandant un angélisme grotesque et usé. Ces groupes dits pacifistes parlent des migrants comme des petits animaux de compagnie qui seraient inoffensifs et auxquels il faudrait tout donner de nous au lieu de penser à nos peuples, à nos anciens, à nos enfants.

La propagande « du vivre ensemble » ne marche plus car elle est morte. Une image forte en symbole circule sur Internet. On voit un Belge donner une droite à un homme des organisations pro-migrants qui venait arracher la banderole des Belges en traitant les Belges de fascistes…

Advertisements