Home

 

Un ancien journaliste de la ZDF Wolfgang Herles vide son sac, « nous recevons les ordres du gouvernement, de Merkel. Il y a des sujets plus importants mais il faut parler des sujets choisis par le gouvernement ». « Avant nous ne devions pas dire des choses négatives sur les nouveaux Länder. Aujourd’hui nous ne devons pas dire des choses négatives sur les migrants », dit Wolfgang Herles. Cela nous rappelle l’intervention de la journaliste Claudia Zimmermann, sur une station hollandaise, qui a, il y a quelques jours, dénoncé le fait qu’elle a l’interdiction de dire des choses négatives sur la situation des migrants sur les ondes de la WDR.

Advertisements